www.parlonsdesviolences.fr Des mots contre les violences conjugales

Quitter le site rapidement Comment effacer les traces de ma visite

Des téléphones grave danger à Nantes

téléphones grave danger

En Loire-Atlantique, les partenaires institutionnels et associatifs locaux se sont rapprochés à travers une convention signée mercredi 14 octobre pour mettre en place différents dispositifs ayant pour objectif l’amélioration de la lutte contre les violences conjugales.

L’arrivée des téléphones grave danger (TGD)

Le Parquet de Nantes devrait ainsi prochainement mettre 5 téléphones à disposition de femmes en situation de très grand dangers. Ces appareils auront l’apparence de n’importe quel type de smartphone et pourront être déclanchés de manière discrète, en appuyant sur une touche pré-programmée pour alerter les forces de l’ordre. Grace à un système de captation des voix spécial, la victime n’aura pas nécessairement à le porter à son oreille pour être entendue et sera automatiquement géolocalisée. 3 autres téléphones seront mis à disposition dans le bassin Nazairien.

Un hébergement d’urgence pour le conjoint violent

La convention signée ce mercredi renforce aussi la mesure d’éviction de conjoint en vigueur dans le département depuis 2013. Afin que la victime n’ait pas à partir de chez elle, un dispositif d’hébergement d’urgence, ou plus durable, est proposé à son compagnon violent. Des stages de sensibilisation « pour réfléchir aux conséquences pénales, relationnelles, et familiales » de ces actes leur sont également proposés. Ils seront élargis au bassin nazairien dès le mois de décembre.